Taxe carbonne pour la copropriété.

Publié le par Conseil syndical Elysée/Leclerc



Quel va être le montant de la taxe carbone pour la résidence, la surprise peut être de taille.


Le calcul est simple, 78 000M3 de gaz consommé en 2008/2009 multiplié par 11,442  qui est le rapport de conversion M3 de gaz/Kwh, ce qui correspond à environ 892476 kWh de chauffage.

 

Ce n’est pas fini, on multiplie tout cela par 0,0035€ et vous avez le montant de 3123€ de plus sur la facture estimée de l’année prochaine qui s’affiche.

 

Vous comprendrez donc que cette année, le chauffage sera indéniablement contrôlé,  que les dates de coupure seront respectées, sans négociation.

N'éloignez pas trop vos pulls, pour les soirées d'automne.

 

Comme nous l’avons souhaité, nous nous dirigeons sur un chantier d’énergie renouvelable important, je ne sais pas encore lequel, nous avons de magnifiques terrasses inoccupées, on va essayer de s'en servir.

 

Je réitère ma demande auprès de l’ensemble des copropriétaires de notre résidence, des autres copropriétés et conseils syndicaux, je veux bien monter un ou des projets, mais à plusieurs, c’est mieux.

Notre combat pour maintenir nos budgets, est un combat de tous les jours, unissons-nous pour réaliser des économies.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Copropriétaire FM 18/10/2009 17:45


Calcul parfaitement exact, malheureusement.Il manque la cerise sur le gâteau : je viens d'apprendre que la taxe carbone du gaz sera soumise elle aussi a la TVA (comme les taxes locales EDF...) et
qu'il faudra donc rajouter 19,6% à ce cout "HT" ce qui nous mène à 3735 €uros TTC.


Conseil syndical Elysée/Leclerc 18/10/2009 18:01


C'est un mal français que de payer de la TVA sur des taxes et impôts, c'est finalement une double peine, voir une triple peine dans certains cas.

C'est pour cela, que je voudrai bien voir arriver à terme un projet d'énergie renouvelable avec nos terrasses, elles sont si grandes que nous devrions pouvoir en tirer quelque chose.
Je verrai un préchauffage de l'eau chaude sanitaire, ou un préchauffage de l'eau du chauffage central, mais dans ce cas j'ai un doute de fiabilité effective, ou alors des cellules photovoltaïque,
mais là aussi, si tout le monde revend à EDF, ça ne sera pas forcément rentable, trop d'offre pour peu de demande.