Fuite fantôme eaux usées au 216 Elysée/Leclerc

Publié le par Conseil syndical Elysée/Leclerc

Une importante fuite d'eaux usées (WC; sanitaires) s'est déclarée au 216 de la résidence, visiblement un tuyau fonte est percé.
Le plombier a été prévenu ce jour (Vendredi 05 Décembre 2008), le syndic de gestion aussi, le nécessaire est donc fait.
En attendant, la seule combine valable pour se dépanner de cette fuite est une poubelle placée en dessous.

La plombier interviendra le mardi 09 décembre dans l'après midi.
Rapellons que cette conduite passe dans tous les appartements, et qu'elle est masquée, l'entreprise nous tiendra au courant de la suite des travaux, il faudra peut être intervenir au sein d'un logement afin d'accéder aux tuyaux.

Situation au 12 Décembre 2008: L'entreprise est venue constater la fuite et a commencé ses recherches. Difficile de trouver quand des tuyaux sont encastrés, une suite doit être donnée, sinon nous allons investir dans une piscine au 1er sous-sol, ce qui serait un plus pour la résidence, mais pas trop pratique pour les personnes désirant déposer leurs poubelles aux containers de recyclage.
Le problème est que les personnes travaillent en semaine, et n'avaient pas encore déposé leurs clés à la gardienne.
Le CS (Conseil syndical) à travers son président va se déplacer chez les résidents, afin d'essayer de localiser la fuite dans les appartements, à condition que les habitants des lieux soient présents. Il n'y a pas de présence d'humidité sur les murs du RDC, l'eau doit donc suivre la conduite, et ne stagne pas d'après les premières constattions.
La localisation par caméra vidéo est loin d'être gratuite, la Sté qui gère ce type d'intervention n'a absolument pas garanti un résultat sur une fuite qui serait trop petite.
La possibilité d'avoir à ouvrir une cloison afin de localiser la fuite, n'est plus du tout occulté, il va falloir prendre une décision, Piscine ou réparation ?????? Affaire à suivre sur ce fil.

Fin de la fuite, le 23/12/2008: C'est en fait un tuyau d'alimentation d'eau de la cage d'escalier qui fuyait. découpe de la dalle de plancher entre la cave et le RDC au niveau du docteur, réparation effectuée.
Pour ceux qui pense que la fuite a durée trop longtemps, je ne peux que répondre que la Sté que nous avons choisi est certainement à la hauteur de ses compétences, mais cela reste aussi une petite entreprise.
Nous avons choisi des prestations de qualité, il faut savoir être patient dans certain cas.
Si la fuite avait été plus conséquente, l'entreprise aurait placée notre cas comme prioritaire, ne pensez pas que se soit des "Je m'en foutiste", ils sont sérieux (Pour l'instant).

Rectificatif du 10/01/2009: La fuite et les fuites persistent.
Mr Beaujouan s'est déplacé chez le plombier pour avoir de plus amples renseignements complémentaires. La fuite est localisée, la réparation est imminente sous quinzaine "Logiquement". Celle ci dure depuis 2/3 ans et n'est pas régulière.

Rdv est pris pour le 28/01/2009 entre le plombier et le résident qui "devrait" accepter que l'on case la dalle afin que la fuite soit réparée.
C'est aussi le style d'infortune qui guette les copropriétés que d'attendre des accords de l'ensemble des parties prenantes, je vous avoue sans détour que c'est gonflant !!!

Fin janvier 2009, au moment où le plombier intervient, plus de fuite, vu avez bien lu !!!!!!
La dalle à tout de même été découpée, ce qui permettra de voir les conduites et d'oeuvrer rapidement le jour où celle ci se remanifestera.
Il ne manquait plus que des fantômes au sein de la résidence.

 

Janvier 2010: on en remet une couche, la fuite revient, décision est prise avec le syndic d'effectuer une recherche sur les canalisations, suivant le principe de mise en pression de celles ci.

Au RDC un copropriétaire nous apprend qu'il a une fuite, au moment ou l'entreprise est présente, ce qui fait que cela ne sert plus à rien, merci à ce copropriétaire de nous avoir prévénu, il eut été préférable que se soit avant que l'entreprise ne vienne, moralité une facture à acquitter pour un propriétaire négligeant (Le terme est diplomatique, je n'en pense pas moins).

 

Septembre 2010: On ne sait toujours pas si la fuite au RDC est réparée, mais ça coule toujours. On se demande parfois, jusqu'où la bétise peut aller.

Qui fait quoi ???? sans réponse ....

 

Fevrier 2012: Le taureau est pris par les cornes, on casse une dalle qui est située au plus proche de la fuite, et là miracle, la fuite est découverte, chez un propriétaire, fin des travaux mars 2012.


Publié dans Travaux en cours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article